Mon quotidien : la francophonie et la diversité culturelle

Un itinéraire en francophonie

Depuis une dizaine d’années, mon activité professionnelle rime avec « francophonie ». L’espace francophone institutionnel est planétaire, 84 pays ou régions en forment le socle. Il dépasse de loin les frontières des zones où la langue française va de soi. Il pénètre les lieux qui s’efforcent de laisser une place à la langue française sans écraser ni les langues locales ni la diversité des cultures.

Mon engagement pour la francophonie passe par une association : Agora Francophone Internationale.

L’association Agora Francophone Internationale est présidée par Pierre Savary, Directeur général de l’École Supérieure de Journalisme de Lille. Créée il y a plus de 25 ans, elle est née à l’Université Laval – Québec.

Pour mieux connaître mon travail, je vous invite à visiter la plateforme Agora francophone qui est une fenêtre ouverte sur l’horizon francophone. De plus, Agora Francophone Internationale publie chaque année une revue papier, dense, rigoureuse et magnifiquement illustrée : l’AFI – Année Francophone Internationale.

J’ai le plaisir et l’honneur d’occuper le poste de rédacteur en chef de ces deux médias, uniques en leurs genres. Il me revient d’établir les sommaires, assurer la revue de presse, maintenir un haut niveau d’exigence graphique et le contact fructueux avec un réseau de 150 contributeurs journalistes ou universitaires répartis dans l’espace francophone. Écrire aussi. Une tâche que je ne pourrais assumer sans un partage quotidien avec Nathalie Guillaumin-Pradignac et François Pradignac (Philographie), la confiance du Conseil d’administration d’Agora Francophone Internationale et celle des auteurs.

Quelques clics de découvertes :
Musique : Oum, poétesse saharienne et lunaire
Littérature : Une fille d’Alger - Jean-Michel Devèsa
Photographie : Seydou Keita
Théâtre : Résidence d’artistes 10 sur 10 en Pologne - Jan Nowak
Musique et spectacle : Bab Assalam, l’inspiration syrienne de Jean de la Fontaine
Poésie et chant : Gaston Miron, poésie québécoise sur un air de rock prog !